Espace client

Nom d'utilisateur :Mot de passe :
Connexion
  
Formations
Adaptées à votre niveau et à vos besoins


Depuis 2000, NUMTECH forme des ingénieurs et des techniciens à l’utilisation de modèles de dispersion atmosphérique, en particulier aux logiciels de la gamme ADMS. Afin de répondre aux problématiques des études d’impact de plus en plus complexes dues à l’évolution du contexte réglementaire, NUMTECH fait évoluer en conséquence ses outils de modélisation et ses compétences. Le catalogue de formation 2018 propose une formation à la dernière version du logiciel ADMS dédié aux études de dispersion industrielle : ADMS 5.2. En outre, nous continuons à vous proposer des formations « générales » à la modélisation de la dispersion atmosphérique et à la modélisation dans les volets « Air et Santé » des études d’impact.


INFORMATION:
Catherine BARD
+33 (0)4 73 28 75 95
catherine.bard@numtech.fr
  Catalogue 2018 des formations
  Calendrier des formations


Formations




Sensibilisation à la modélisation atmosphérique

Objectifs : Pour le module de base : Connaître les grands principes de la modélisation atmosphérique, aborder la théorie de la dispersion atmosphérique et faire un tour d'horizon des différents types de modèles disponibles et de leurs champs d'application. Plus deux modules à choisir parmi une liste variée (voir catalogue de formation).

Public : Instituts et organismes concernés, administrations, bureaux d’études, industriels, associations... Cette formation s'adresse à toute personne désireuse de comprendre les phénomènes et principes mis en oeuvre dans une étude de dispersion atmosphérique.
Niveau minimal requis : formation générale d'Ingénieur ou de Technicien.


Utilisation du logiciel ADMS 5 - Niveau 1 : Standard

Objectifs : Savoir utiliser ADMS 5 dans le cadre d’études de dispersion atmosphérique : connaître et convertir les données d’entrée (météorologie, topographie, émissions), lancer des simulations, exploiter graphiquement les résultats, connaître et utiliser les options de base du logiciel ADMS 5 requises dans les études d'impact chronique.

Public : Utilisateurs débutants ou initiés. Session ouverte aux bureaux d’études, industriels, organismes, associations et administrations.
Niveau minimal requis : Ingénieurs ou Techniciens débutant dans le domaine de la modélisation.


Utilisation du logiciel ADMS 5 - Niveau 2 : Perfectionnement

Objectifs : Maîtriser les fonctionnalités avancées et les modules spécifiques du logiciel ADMS 5. Être capable de "situer" ADMS 5 (et de justifier son choix) parmi tous les types de modèles de dispersion existants, pouvoir appréhender la sensibilité et les incertitudes du modèle.

Public : Utilisateurs désirant se perfectionner à l’utilisation du modèle ADMS 5 et, notamment, maîtriser les modules avancés du logiciel, connaître les limites d’utilisation de l’outil et ses points forts.
Niveau minimal requis : Ingénieurs familiarisés à l’utilisation d'ADMS 5.


Utilisation du logiciel ADMS-Roads

Objectifs : Savoir utiliser ADMS-Roads dans le cadre d’études relatives à l’impact du trafic routier (volet "Air et Santé") : connaître et convertir les données d’entrée (météorologie, topographie, émissions), lancer des simulations, exploiter graphiquement les résultats, connaître et utiliser les principales options du logiciel ADMS-Roads.

Public : Session ouverte aux bureaux d’études, aux collectivités locales et aux centres d’études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (CEREMA).
Niveau minimal requis : Ingénieurs travaillant dans le domaine de la pollution atmosphérique et des études d’impact (volet "Air et Santé").


Utilisation du logiciel ADMS-Urban

Objectifs : Savoir utiliser ADMS-Urban dans le cadre d’études relatives à la qualité de l’air en milieu urbain ou à l’impact d’un réseau routier complexe : connaître et convertir les données d’entrée (météorologie, topographie, émissions), lancer des simulations, exploiter graphiquement les résultats, connaître et utiliser les principales options du logiciel ADMS-Urban.

Public : Session ouverte aux Associations Agréées de la Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA), aux collectivités locales et aux CEREMA.
Niveau minimal requis : Ingénieurs travaillant déjà dans le domaine de la qualité de l’air et de la pollution atmosphérique.